Des pures traditions?!!

Découvrir les traditions de tahla et ses régions

 

 

Tahala change d'années en années elle s'agrandit...Il y a de nouvelles routes et l'autoroute va bientôt passer à coté. Dans la saison d’été l’ambiance est super le soir...Tout le monde sort il y a de la musique ...du monde...Tahala va devenir une ville inch'Allah!! Sans parler d’ ahidous dans les mariages que l'ont entend de loin...il faut en voir pour tomber sous le charme. Le jour où l'on habille le marié avec un haïk, le jour où la mariée doit partir de chez elle habillée avec "Tabrehdouht" et les jeunes filles maquillées au khol avec "Tasbnicht", un genre spécial de foulard! de plus en plus rare, que portaient les femme le jour de mariage! C’est un foulard noir avec des taches oranges ou rouges au centre si vous connaissez!! Et que l'on rehausse de "Foulou" d’une sorte de fil en soie recouvert de "mouzoun" .
Pour les mateurs de tabac (tenfiha) ils ont du tabac spécial dans cette ville! Unique au Maroc "vert" et plus fort que celui du chaouen!!. La région est connue pour ses tapis
«Tahlast»!! Y a des livres sur le tapis de ait ouarayn. Quant aux gens, Les filles sont très belles!! Beauté un peu perdue de nos jours.  Les hommes ont gardé le sens des valeurs. Cette impression je l'ai eu que là et a taza!!!

Je voudrais également parler d'un tout petit village à coté de Tahala qui s'appelle Ain Bou Massai qui offre une eau de source que je vous conseille !! Et je voudrais souligner que l’ancien ministre marocain de l'energie est né et a vecu dans ce village et qu'il a passé sa scolarité à Tahala (eh oui et meme que il faisait des kilomètres à pied pour aller jusqu'à Tahala : ça paye!!lol). il y a plus grand chose à y voir. Pour les meilleures paysages, Bouiblane et "Tal3int Llaz", Kawane, Cha3ra, en passant par "Aghzar N'Boukhaled, Tizi N'Tridelt, Tizi N'Tzammourt, etc….

La région des bni ouarayne est beaucoup plus vaste que ça et n'est pas réduite à Tahla et ses environs, il faut monté plus au sud pour admirer la beauté extraordinaire des paysages, mais aussi et malheureusement l'écartement de cette région de touts projets de développement. les habitant sont très liés à la terre de leur ancêtres, contrairement à d'autres régions du maroc où le réflexe des gens est de migrer vers les villes dès que leurs conditions de vie se détériorent, les bni ouarayne ont le mérite de s'acharner pour rester là ou leur ancêtres ont vécu. Essayons de faire quelque chose pour cette région, chacun peu contribuer là où il est. Proposons des actions concrètes, des idées, des projets......

5 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site